Imprimer la page courante

À la une

L'actualité en détail

Certification par la Haute Autorité de Santé des trois établissements du GHT Rance Emeraude

Les centres hospitaliers de Cancale, Dinan et Saint-Malo sont tous les trois certifiés par la Haute Autorité de Santé (HAS). Félicitations à l’ensemble des professionnels pour leur investissement et leur mobilisation. Ce résultat est le fruit d’un important travail que nous menons tous au quotidien au bénéfice de la qualité de la prise en charge des patients et de la sécurité des soins.

Souvenez-vous en début d’année, les trois établissements étaient dans la préparation de la visite des experts visiteurs : janvier 2018 pour le Centre Hospitalier de Dinan, mars pour les Centres Hospitaliers de Saint-Malo et de Cancale… Une semaine particulière où chacun, selon son métier, a participé à témoigner de la qualité de ses pratiques, des modes de fonctionnement, des organisations sur lesquels s’appuie au quotidien l’ensemble des professionnels. Une semaine riche en échange et en mobilisation au terme de laquelle les experts visiteurs ont, non seulement reconnu la qualité de notre travail, mais également notre engagement dans la recherche permanente d’amélioration.

Plusieurs recommandations ont été préconisées par les experts visiteurs :

1- Pour le centre hospitalier de Dinan :

Les deux recommandations portent sur la prise en charge médicamenteuse du patient (administration et traçabilité de l’administration en USLD et SSR) et sur la prise en charge du patient en endoscopie (dispositif de renouvellement d’air).

2- Pour les centres hospitaliers de Saint-Malo et Cancale :

Les 4 recommandations portent sur le parcours patient (lettre de liaison et courrier de sortie ne sont pas systématiquement remis au patient), la prise en charge médicamenteuse du patient (la traçabilité de l’administration n’est pas systématiquement assurée), la prise en charge du patient en imagerie interventionnelle (le programme d’actions préventives et de surveillance n’est pas complet et la traçabilité des vérifications n’est pas systématique), la prise en charge du patient en salle de naissance (la traçabilité des vérifications n’est pas assurée systématiquement dans tous les secteurs de la salle de naissance).
Dès transmission de ces recommandations, celles-ci ont tout de suite donné lieu à des actions de correction ou, selon leur nature, à des plans d’actions qui sont aujourd’hui soit en cours de réalisation soit finalisés.
Ces excellents résultats sont le reflet de la mobilisation et l’implication de tous. C’est d’ailleurs ce qui a été souligné par la HAS et par les experts visiteurs lors de leur visite dans les trois établissements.
Encouragés par ces résultats, nous devons cependant maintenir notre dynamique et poursuivre nos actions en vue d’améliorer de façon continue la qualité et la sécurité des soins. Rendez-vous donc dès le début de l’année 2019 pour actualiser, dans le cadre des revues de processus, le compte qualité des établissements et le transmettre à la HAS en septembre 2019.

 

Félicitations à tous !

Sylvie BRIEND, directrice de la Qualité

Revenir